Conférences

Chaque année, plusieurs auteurs sont invités par la Société afin qu'ils nous fassent partager leur passion et leur savoir.

 

Quelques thèmes : l'histoire de l'institut culturel de Bretagne, des sites archéologiques découverts par avion, l'île Dumet, les contes et légendes de la Presqu'île, la compagnie des Indes, l'architecture balnéaire... parmi beaucoup d'autres.

 

Ouvertes aux publics non adhérents, gratuites, elles ont toujours beaucoup de succès.

 

 

 

Dates des conférences de 2017 (sous réserve de modifications):

 

 

 

Jeudi 12 janvier 2017 : à 17 H 30, amphithéâtre du lycée Galilée de Guérande,

« La conservation des espèces, ces graines qui peuvent sauver la planète » par Yves-Marie ALLAIN, ancien Directeur du service des cultures du muséum national d’histoire naturelle, chargé des collections vivantes du jardin des plantes de Paris.


Jeudi 9 février 2017 : à 17 H 30, amphithéâtre du lycée Galilée de Guérande,

« L'histoire fascinante des ROMANOV » par Pierre-Luc
PHILIPPE, Président de la Société Historique d’Herbignac.


Jeudi 27 avril 2017 : à 17 H 30, amphithéâtre du lycée Galilée de Guérande,

« Les tribunaux de commerce » par Didier BARBE, ancien Président du Tribunal de commerce de Saint-Nazaire :

 

Leur création et leur histoire, leurs missions connues et moins connues, les juges
consulaires (Qui sont-ils ? Comment sont-ils recrutés ?), historique du tribunal de commerce le plus proche de Guérande : Saint-Nazaire, questions / réponses.


Jeudi 18 mai 2017 : à 18 H 00 au Ciné Presqu'île près d’Athanor,

dans le cadre de la fête médiévale de Guérande dont le thème est « Ripailles et festoiements », conférence par Andréa LE MASNE

 

Ripailles et festoiements sont synonymes au Moyen-âge et participent de la même volonté de faire la fête en mangeant et buvant abondamment.
Les fêtes au Moyen-âge occupent une place importante dans la vie sociale. Le calendrier offre plus de 90 jours chômés de fêtes souvent associées à des ripailles. Les fêtes s’imposent à tous et ne pas les respecter peut exposer à des
sanctions.
La fête est un creuset complexe. Elle rythme les saisons et régule une vie sociale laborieuse. Elle est sacrée et profane et ouvre la porte à tous les excès sous le « contrôle » de l’Eglise. Facteur de cohésion sociale, elle fait oublier les crises et les
grandes peurs du Moyen-âge.

 

Jeudi 8 juin 2017 : à 18 H 15 au Musée des Paludiers de Saillé, conférence de Pierre THOMAS sur la « Diversité sociale de la presqu'île guérandaise »

 

Représentant moins de 0,2 % de la surface de la France, la presqu’île guérandaise est caractérisée à la fois par sa diversité environnementale (avec ses nombreux sites bénéficiant de protections nationales, européennes ou mondiales) et par sa diversité économique, marquée en particulier par la réussite d’entreprises très fortement exportatrices dans des domaines aussi variés que la construction navale, la construction aéronautique, le tourisme ou la saliculture.
Dans ce contexte environnemental et économique très particulier, la forte implication des habitants est à l’origine de l’importante diversité sociale de la presqu’île guérandaise. Après une histoire très contrastée et parfois mouvementée, cette petite région présente, en effet, en ce XXIème siècle, de grandes variétés de densités, de répartitions des habitants par âges, de formations générales ou professionnelles, d’activités, d’emplois, de loisirs, de ressources de tous types, de logements, et de liens sociaux.
Le maintien et la valorisation de cette remarquable diversité sont absolument essentiels pour la qualité de vie des habitants, ainsi que pour l’attractivité et le développement durable de la presqu’île guérandaise.

 

Jeudi 14 septembre 2017 : à 17 H 30 au lycée Galilée, conférence par Xavier LE FORT sur
« L'histoire de la cartographie en général et celle de la Presqu'île en particulier », en partenariat avec le service patrimoine de Guérande.


Ce service présentera du 1er avril au 1er novembre 2017, porte Saint Michel, une
exposition sur les cartes anciennes et actuelles intitulée « Cap sur Guérande ! ».
A noter que la carte de Sociétaire des Amis de Guérande donne droit à la visite gratuite de la porte Saint Michel où vous pourrez donc découvrir cette exposition estivale.

 

Jeudi 19 octobre 2017 : à 17 H 30 au lycée Galilée, conférence dans le cadre des saveurs d’octobre, en partenariat avec CAP Atlantique.


Jeudi 16 novembre 2017 : à 18 H 00 à Athanor, conférence sur l’arrivée des Américains à Saint-Nazaire dans le cadre de la Première Guerre mondiale.

 

 

 

 

Dates des conférences de 2016 :

 

 

 

Jeudi 14 janvier 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée

«Diversité environnementale et économique de la Presqu'île guérandaise» par Pierre THOMAS, Maître de conférence et Professeur des Universités à la retraite.

 

La presqu’île guérandaise constitue un domaine frontière entre océan et fleuves. Cette région comporte des espaces terrestres et des zones humides dont l’importance de la biodiversité est reconnue internationalement. La richesse de ses
ressources naturelles et son intérêt pour les échanges maritimes, fluviaux ou terrestres, sont valorisés par l’exceptionnelle diversité de son activité économique associant aéronautique, agriculture, agro-alimentaire, aquaculture, commerce, construction, énergie, informatique, logistique, mécanique, navale, pêche, saliculture, tourisme et transport.

 

Jeudi 25 février 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée

«Le rendez-vous de la Saint Pierre : Nantes a-t-elle sauvé la République le 29 juin 1793 ?» par Andréa LE MASNE, née à Nantes où elle fit ses études et y enseigna l’histoire et la géographie. En retraite, elle garde la même
passion, la même envie de partager les richesses du patrimoine culturel, d’en faire
découvrir des moments privilégiés grâce à des conférences.

 

Le 29 juin 1793, une page décisive et méconnue de l’histoire de la révolution française se joue à Nantes. Le jour de la Saint Pierre, les armées vendéennes attaquent la ville. 40 000 hommes partent à l’assaut de Nantes la républicaine.
Nantes s’organise et n’a pas d’autre choix que de vaincre ou mourir. C’est donc à Nantes que s’est joué le sort de la Vendée. « Si les Vendéens avaient gagné, le drapeau blanc aurait volé de ville en ville et aurait bientôt flotté sur les tours de Notre Dame. » dira Napoléon.

 

Jeudi 21 avril 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée

«Architecture éco-humaniste : le Coeur à l'Ouvrage» par Joël GIMBERT, Architecte – Ingénieur HQE.

 

Et si le sens de notre existence pouvait consister à nous replacer en conscience « solidaire », au coeur de l’humanité et de la nature vivante qui la permet sur terre. Et si le sens du métier de l’architecte dans un engagement passionné pouvait consister à mettre en partage ses valeurs, ses dons inspirés, ses ambitions et ses rêves dans un acte altruiste au service du bien-être de l’autre et de l’harmonie. Cette utopie méritera d’être regardée au travers de différents projets publics réalisés pour lesquels notre coeur a éclairé l’ouvrage de ces intentions.

 

Jeudi 26 mai 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée

«Tristan de CARNE, capitaine de Guérande» par Michel de CARNE-CARNAVALET

 

Jeudi 23 juin 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée

«La route de la soie» par Edouard WILLIAMSON

 

Jeudi 15 septembre 2016 : à 18 H 00, au lycée Galilée

«La presqu'île guérandaise, un écrin pour les plantes rares»

par Aurélia LACHAUD, botaniste de l’association Bretagne vivante / SEPNB.


Cette conférence nous emmène en balade à la découverte des joyaux botaniques de la presqu'ile guérandaise, un patrimoine naturel précieux, méconnu et fragile.


Jeudi 13 octobre 2016 : à 17 H 30, au lycée Galilée, dans le cadre des saveurs d'octobre

«La gastronomie française, outil de négociations diplomatiques et politiques» par Andréa LE MASNE, née à Nantes où elle enseigna l'histoire et la géographie.